fbpx
La Masterclass
fr
illustration of a woman looking at two doors

À première vue, il est facile de croire qu’un investissement réussi consiste à acheter des actifs au moment opportun de les vendre au moment opportun et à capitaliser sur la différence. 

Bien qu’il existe des professionnels qui gagnent de l’argent de cette manière, ce n’est pas le type d’investissement qui convient aux personnes ayant un agenda chargé et qui ont pour objectif de faire croître leur patrimoine au fil du temps. 

Alors, qu’utilisent ces personnes pour prendre les bonnes décisions d’achat et de vente ? La réponse est étonnement très simple. 

Plus vous investissez tôt dans un actif, plus vous disposez de temps pour que les intérêts composés fassent leur effet.

Lorsque l’on travaille dans le cadre d’une stratégie d’investissement à long terme – avec un horizon temporel de plusieurs décennies et un portefeuille bien diversifié – le facteur le plus important pour les rendements est la hausse progressive des prix combinée aux intérêts composés. Par conséquent, la hausse ou la baisse quotidienne de la valeur des actifs est de peu d’importance. 

Ce raisonnement à long terme crée un guide logique pour l’achat et la vente d’actions, d’obligations et d’autres actifs. 

Le “quand” devrait presque toujours être « le plus tôt possible ». Plus vous investissez tôt dans un actif, plus vous disposez de temps pour que les intérêts composés fassent leur effet. Ainsi, tant que vous disposez de liquidités suffisantes pour couvrir vos dépenses courantes et exceptionnelles, il est logique de considérer affecter régulièrement une portion de vos revenus aux investissements. 

La décision d’acheter ou non des actions, des obligations ou d’autres actifs dépend de la diversification existante de votre portefeuille. Il est important de s’assurer que votre patrimoine est réparti sur un ensemble complémentaire de types d’actifs qui réagiront probablement très différemment aux événements du marché. Par exemple, si vous possédez déjà un bien immobilier en Suisse et qu’un sinistre affecte sa valeur, il est peu probable que ce même sinistre ait un impact significatif sur une action américaine que vous détenez dans votre portefeuille. 

Pour savoir quand vendre vos actifs, le mieux est d’avoir une stratégie. Dans la plupart des cas, il n’y aura que trois déclencheurs : 

  1. Vous avez atteint l’objectif de rendement que vous vous étiez initialement fixé.
  2. L’évolution des conditions du marché – une récession est probable et votre horizon de temps n’est pas suffisant pour que vos actifs se rétablissent et continuent de croître.
  3. Changement des conditions de vie – vous avez peut-être eu une idée d’entreprise qui a besoin de capital, vous attendez un troisième enfant ou il est temps de payer les études d’un de vos enfants.

L’étape suivante consiste à utiliser ces informations pour élaborer votre propre stratégie d’investissement.

***

Avis de non-responsabilité :
Alpian lancera ses services peu après l’entrée en vigueur de sa licence bancaire et sera disponible pour le public au troisième trimestre de 2022. 
Le contenu de toute publication sur ce site web est uniquement destiné à des fins d’information.

À propos de l'auteur

Victor a plus de 13 ans d’expérience dans la gestion d’actifs. Au cours de sa carrière, il a aidé de nombreux particuliers, familles et institutions dans leur parcours financier, à la fois en leur fournissant des conseils personnalisés sur leurs investissements et en gérant des actifs en leur nom. Il a occupé plusieurs postes clés dans les divisions d’investissement de CA Indosuez, Lombard Odier et Citi Private Bank. Il est titulaire d’un diplôme d’ingénieur en bioinformatique et modélisation de l’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon, et est certifié FRM. Dans son temps libre, Victor aime la lecture scientifique et la collection de livres rares.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience.