fbpx
La Masterclass
fr

par Victor Cianni

Chief Investment Officer at Alpian

Victor Cianni profile picture

La plateforme Netflix vient de sortir un nouveau documentaire dédié à Bernie Madoff, l’homme qui orchestra l’un des plus grand système de Ponzi jamais crée dans l’histoire de Wall Street, escroquant au passage des milliers d’investisseurs. Cette série en quatre épisodes relate l’ascension et la chute du sombre financier et de son vaste empire. Cela rappellera à certains de douloureux souvenirs

Une fraude d’une ampleur mondiale qui n’a pas été épargné la Suisse. Les institutions financières suisses les plus respectables et leurs clients s’y sont trouvés empêtrés. Certains, même, n’y ont pas survécu. À l’époque, je travaillais dans une banque qui, fort heureusement, n’avait que très peu d’exposition aux produits Madoff, mais je me souviens très bien du choc. La plupart des acteurs du monde financier ont été pris au dépourvu.

Si le scandale de Madoff a pris des ampleurs sans précédent, ce n’était certainement pas le premier à frapper la Suisse (voir tableau ci-dessous). Autre observation : les systèmes de Ponzi ne sont pas toujours perpétués par des cols blancs. Certains se remémorent peut-être l’escroquerie du European Kings Club dans les années 1990, qui a touché de nombreux cantons de la Suisse centrale.

Quelques-unes des plus grandes pyramides de Ponzi qui ont secoué la Suisse

SchémaManièreDatesMontants estimés
L’affaire Stanford Le courtier américain a vendu des certificats de dépôt à haut rendement frauduleux a escroqué 18’000 investisseurs.2001-20087 Milliards de USD. En 2020, La Suisse a dû payer plus de $ 200m au gouvernement américain.
L’affaire Dieter Behring Un fonds d’investissement censé générer des rendements supérieurs à ceux du marché grâce à des algorithmes complexes. La chaîne de Ponzi mise en place à Bâle a escroqué plus de 2000 personnes1998-2004800 Millions de CHF
L’affaire AB Un système de Ponzi géré par un gestionnaire externe à Genève. Le fonds promettait des rendements annuels supérieurs à 20 %.1990-200772 Millions de CHF
Bernie MadoffL’une des plus grandes fraude de l’histoire qui a escroqué des milliers d’investisseurs. Madoff attirait les investisseurs en leur promettant des rendements extraordinairement élevés sur leurs investissements. Cependant, lorsque les investisseurs lui remettaient l’argent, Madoff se contentait de le déposer sur son compte bancaire personnel à la Chase Manhattan Bank. Il a payé des « retours » aux investisseurs précédents en utilisant l’argent obtenu des investisseurs suivants.1990-200864 Milliards de USD
Le Club des rois européensUn système de Ponzi à grande échelle a été mis en place en Suisse, en Autriche et en Allemagne. L’EKC promettait aux investisseurs des bénéfices records après l’achat de « lettres » pour 1’400 CHF chacune. Ceux qui ont mené l’enquête sur ce système dans 12 cantons, pensent que 30 000 personnes en Suisse ont été escroquées. Le montant des préjudice est estimé entre 200 et 300 millions de francs suisses.1991-1994360 Millions d’Euros

Existe-t-il un moyen de détecter un système de Ponzi avant de s’y faire prendre ? Il y a certainement certains signaux d’alarme que nous allons énumérer, mais vous devez vous rappeler une chose : le point de départ, c’est vous. Un système de Ponzi est une fraude financière qui rémunère les investisseurs existants avec les fonds collectés auprès des nouveaux investisseurs. Pour fonctionner, ce système a donc besoin d’un flux constant d’argent frais. Les organisateurs de la chaîne de Ponzi tenteront de vous attirer avec des arguments convaincants pour s’en assurer. Leurs promesses de rendements exceptionnels n’ont d’égal que votre cupidité. Alors avant de succomber à la tentation, exercez ce que j’appellerais le « doute constructif ».

On récolte ce que l’on sème :

L’une des règles d’or de la finance est que tout investissement comporte des risques. Et l’importance des rendements potentiels est généralement proportionnelle aux risques que vous prenez. Des rendements élevés avec peu de risques doivent donc être considérés avec méfiance. Surtout ceux qui sont garantis. De plus, ces rendements doivent être générés par des actifs. La performance du fonds doit donc être liée d’une manière ou d’une autre à la performance des actifs sous-jacents. Par exemple, si un fonds investit dans des actions ou des cryptomonnaies, vous devez vous attendre à des rendements volatils, et non à une performance en ligne droite ou à des rendements trop réguliers. Votre premier réflexe doit donc être de vous renseigner sur la stratégie sous-jacente et si celle-ci n’explique pas la performance observée, cela devrait constituer un avertissement.

Laissez les secrets aux amateurs de fiction :

Les stratégies secrètes et complexes sont souvent au menu pour cacher une escroquerie. Les systèmes de Ponzi à grande échelle ne sont pas si différents des courriels indésirables que nous recevons dans notre boîte mail. Ils ont juste l’air plus crédibles. Quel est leur secret? Souvent une dose de mystère et une once de sophistication. En règle générale, vous devriez éviter les investissements que vous ne comprenez pas ou pour lesquels vous ne pouvez pas obtenir d’informations complètes.

La réglementation joue en votre faveur:

La crise financière de 2008 a été une expérience terrible pour beaucoup, mais si quelque chose de bon en est sorti, c’est le renforcement de la réglementation destinée à protéger les épargnants. Le nombre de documents et de contrôles que les gestionnaires d’actifs et les banques doivent produire pour assurer la protection de leurs clients est énorme. Les systèmes de Ponzi opèrent souvent en marge du système financier. Les investissements non enregistrés, les vendeurs non agréés et le manque de documentation doivent être traités avec prudence.

Sortir pour mieux entrer :

Dans le cas fortuit ou vous auriez déjà investi, et que vous auriez un doute si la nature de votre investissement. Essayez de retirer une partie de votre argent. Si vous ne recevez pas de paiement ou avez des difficultés à encaisser, et que le manque de liquidité ne s’explique pas par le manque de liquidité de la stratégie sous-jacente, eh bien, peut-être que votre soupçon était correct.

Les analyses « post mortem » sont toujours faciles, mais la tragédie de Bernie Madoff nous rappelle que les systèmes de Ponzi peuvent être exploités à très grande échelle, alors ne sautez pas l’étape de la « due diligence » et ne laissez pas votre cupidité prendre le volant. Il y aura d’autres schémas de Ponzi, c’est certain, certains parient déjà que FTX sera probablement le prochain monstre. Pour les éviter les arnaques, le meilleur remède reste une bonne dose de scepticisme.

***

Avis de non-responsabilité :

Le contenu de toute publication sur ce site web est uniquement destiné à des fins d’information.

À propos de l'auteur

Victor a plus de 13 ans d’expérience dans la gestion d’actifs. Au cours de sa carrière, il a aidé de nombreux particuliers, familles et institutions dans leur parcours financier, à la fois en leur fournissant des conseils personnalisés sur leurs investissements et en gérant des actifs en leur nom. Il a occupé plusieurs postes clés dans les divisions d’investissement de CA Indosuez, Lombard Odier et Citi Private Bank. Il est titulaire d’un diplôme d’ingénieur en bioinformatique et modélisation de l’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon, et est certifié FRM. Dans son temps libre, Victor aime la lecture scientifique et la collection de livres rares.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience.