fbpx
La Masterclass
fr

Les mots « gestion de patrimoine » soulèvent souvent plus de questions qu’ils n’apportent de réponses. Nous avons donc compilé certaines des questions les plus posées sur le sujet et nous avons contacté Jacques Sale, spécialiste bancaire senior d’Alpian, et Mattia Scolaro, responsable du Business Development, pour nous éclairer sur les réponses. 

Qu’entendez-vous par « Private Banking » ?  

Mattia : Bonjour ! La gestion de patrimoine peut être complexe, et cela fait partie de notre travail de rendre les choses claires.  

La banque privée requiert la compréhension et l’empathie que seul un autre être humain peut offrir.

Le Private Banking fait tout d’abord référence à un ensemble de services dédiés à la gestion du patrimoine des clients avec les plus hauts standards et un besoin de personnalisation très élevé. Cela peut inclure des solutions discrétionnaires et de conseil (plus d’informations à ce sujet dans la prochaine question). Un banquier privé cherche à comprendre la situation financière, les besoins, les objectifs et les ambitions de la vie future de son client. Toutes ces informations sont analysées avant de proposer une stratégie financière et d’investissement sur mesure, afin d’offrir la meilleure solution de gestion de patrimoine. 

Comme vous pouvez le constater, la banque privée requiert la compréhension et l’empathie que seul un autre être humain peut offrir. C’est pourquoi les relations de banque privée sont souvent gérées avec le soutien d’un banquier expérimenté. Il convient également de noter qu’en Suisse, et dans le monde entier, les clients doivent effectuer un dépôt minimum important pour pouvoir bénéficier de la plupart des services d’une banque privée. 

Quelle est la différence entre la gestion d’actifs discrétionnaire et les solutions de conseil financier ? 

Mattia : Comme je l’ai mentionné, les solutions discrétionnaires et de conseil sont des solutions d’investissement proposées dans le cadre des services de banque privée. Dans une solution discrétionnaire, la banque investit au nom du client après avoir effectué son évaluation des risques et défini la stratégie à suivre pour son portefeuille. Cette solution offre un portefeuille géré de manière professionnelle qui bénéficie de la perspicacité et de la réactivité de l’équipe d’investissement de la banque. Dans cette approche, les clients ne participent pas au processus de décision et n’ont pas besoin de temps dédié à la gestion de leur patrimoine.  

D’autre part, une solution de conseil offre uniquement des recommandations sur la manière d’investir. Le client doit prendre la décision finale. Cette approche exige une plus grande implication du client, et nous assurons généralement un suivi pour lui signaler les nouvelles opportunités et veiller à ce que son portefeuille reste aligné sur sa stratégie. 

Quelles sont les stratégies d’investissement proposées par les services de gestion de fortune suisses ?  

Mattia : Les banques proposent généralement 4 à 5 stratégies qui correspondent au profil de risque du client. Chaque stratégie est composée différemment. Le résultat de cette composition est appelé allocation d’actifs. Par exemple, si vous avez une stratégie plus agressive – qui vise à offrir un meilleur rendement – il serait conseillé d’avoir plus d’actions dans votre allocation d’actifs (lien avec le glossaire à ajouter). Et il vous serait conseillé de rester investi plus longtemps. 

Chez Alpian, nous proposons un nombre indéfini de stratégies afin de garantir que le portefeuille du client est entièrement personnalisé et aligné sur les besoins du client. Cette approche tend à différer des offres traditionnelles, car Alpian ne crée une stratégie unique qu’une fois que le client a complété son profil d’investisseur.  

Quelles sont les différences entre les services de gestion d’actifs et le trading en ligne ? 

Jacques : Comme son nom l’indique, un service de gestion d’actifs est généralement une société ou un professionnel qui gère vos actifs (liquidités) suivant un mandat donné basé sur votre profil de risque, vos préférences et vos attentes. 

L’obligation fiduciaire (stewardship) guide un gestionnaire d’actifs. Cela signifie qu’un service de gestion d’actifs vise à investir votre patrimoine d’une manière qui sert au mieux vos intérêts à long terme. Dans cette relation, votre implication est limitée – le gestionnaire d’actifs décidera de l’investissement le plus approprié en fonction de votre stratégie. 

En revanche, les services de trading en ligne n’offrent généralement pas le soutien d’un expert pour les décisions d’investissement. Vous décidez de ce qu’il faut acheter et vendre en fonction de vos compétences, de vos émotions et d’autres facteurs. 

En quoi les gestionnaires d’actifs traditionnels sont-ils différents des robo-advisors ? 

Jacques : Un robo-advisor vous donne des conseils d’investissement automatisés basés sur votre stratégie. Il tient compte des données et du sentiment du marché et les combine avec vos entrées pour formuler ses conseils. Essentiellement, il n’y a aucune interaction avec des êtres humains, et le conseil vous est envoyé numériquement. 

La liberté de penser en dehors du cadre du robo-advisor leur permet d’évaluer d’autres facteurs pour affiner les conseils qu’ils offrent finalement. Il peut s’agir de l’impact des événements politiques, de la dynamique macroéconomique et même des sentiments humains.

Un gestionnaire d’actifs classique est un professionnel qui, sur la base de son expérience, de ses compétences et de ses connaissances, vous fournit des conseils en matière d’investissement. De nombreux gestionnaires d’actifs commencent par l’analyse d’un robo-advisor mais vont plus loin. La liberté de penser en dehors du cadre du robo-advisor leur permet d’évaluer d’autres facteurs pour affiner les conseils qu’ils offrent finalement. Il peut s’agir de l’impact des événements politiques, de la dynamique macroéconomique et même des sentiments humains. Dans les deux cas, le cadre de votre stratégie d’investissement est respecté et les conseils donnés visent à s’aligner sur votre meilleur intérêt. 

Puis-je personnaliser mon portefeuille d’investissement ? 

Jacques : En général, pour pouvoir le faire, vous avez deux choix :

  1. Investir au moins plusieurs millions dans un mandat, ou 
  2. Payer des frais plus élevés pour la personnalisation.

Le premier cas est typique d’une banque privée. Les banques traditionnelles vous proposent généralement une stratégie standardisée correspondant à votre profil d’investissement. Souvent, elles vous attribuent un profil pour lequel une stratégie standard prédéfinie est déjà en place. Et ces stratégies préconstruites ne peuvent pas être adaptées à vos préférences. 

Depuis peu, sont apparues certaines solutions d’investissement qui s’éloignent de cette approche groupée, en essayant de proposer des stratégies plus personnalisées à leurs clients. Après tout, chaque client est différent et tous ont des buts, des objectifs et des intérêts différents. Alors, ne méritent-ils pas une stratégie personnalisée ?

Merci, Mattia et Jacques, d’avoir pris le temps de répondre à nos questions.

***

Avis de non-responsabilité :

Le contenu de toute publication sur ce site web est uniquement destiné à des fins d’information.

À propos de l'auteur

Poussée par un besoin de clarté et de simplicité sur tout ce qui touche au patrimoine, l’équipe d’i-vest travaille en étroite collaboration avec des experts et des conseillers financiers chevronnés pour approfondir le monde de la finance, de l’investissement et du patrimoine afin de le rendre plus pertinent pour vous.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience.