fbpx
La Masterclass
fr

Pour le prochain interview de notre série, nous nous sommes assis avec quelqu’un qui a beaucoup réfléchi non seulement à ce que signifie la richesse, mais aussi à la façon d’en parler d’une manière différente. Il s’agit de Roman Balzan, Chief Marketing Officer d’Alpian, la première banque privée numérique de Suisse.  

Roman, merci beaucoup d’avoir pris ce temps pour nous parler !  

Lorsque nous entendons le mot « richesse », la plupart des gens pensent immédiatement aux finances. Quelle est l’importance de vos finances par rapport à votre richesse ? 


La richesse est un concept fascinant et personnel. En effet, pour certaines personnes la richesse consiste à avoir beaucoup d’argent, tandis que pour d’autres il s’agit d’avoir le temps pour vivre ses passions et de passer du temps avec les personnes qui nous sont chères. Et il existe probablement autant de vision de la richesse qu’il y a de personnes. Pour moi, l’argent est simplement un outil et pas une finalité en soi. L’argent est indispensable si vous voulez vivre une vie confortable et pleine de sens mais l’argent a aussi ses propres limites.  

La vraie richesse n’est donc pas seulement une question d’argent – il s’agit de trouver un sens au monde qui nous entoure et de vivre chaque jour avec un objectif. La vraie richesse vient de l’intérieur, pas de l’extérieur et c’est pourquoi j’ai rejoint Alpian.

Quelle est votre définition personnelle de la vraie richesse ? 



La richesse est un état d’esprit. 

Il s’agit de trouver votre but dans la vie, puis de faire de ce but votre réalité.  

La vraie richesse n’est donc pas seulement une question d’argent – il s’agit de trouver un sens au monde qui nous entoure et de vivre chaque jour avec un objectif. La vraie richesse vient de l’intérieur, pas de l’extérieur et c’est pourquoi j’ai rejoint Alpian. J’ai pu élaborer la mission d’Alpian qui est aujourd’hui au cœur de notre entreprise et qui intègre ma philosophie de toujours. Nous pensons que la vraie richesse se trouve en chacun de nous : dans nos relations humaines, nos motivations les plus profondes et notre quête de liberté. 

Quelle est la meilleure chose que vous ayez jamais achetée ? 



Cela peut paraître drôle, mais l’une des choses que j’ai préférées acheter au cours des 3 dernières années est un jacuzzi gonflable d’extérieur. Il a coûté quelque chose comme 450 CHF. Je m’y assois tous les matins avant le travail pour méditer et réfléchir. J’y vais avec ma femme pour et nous débattons de tout. (C’est l’endroit où vous ne pouvez pas être distrait par votre téléphone). C’est l’endroit où nous nous amusons l’été lorsque j’invite des amis pour un barbecue. En été, on s’y rafraîchit, en hiver, on y va pour se réchauffer et se détendre. Une simple piscine en plastique bon marché qui me permet d’avoir des moments de grande liberté !  

Si quelqu’un vous remettait 50 CHF tout de suite, sans aucune raison, que feriez-vous ? 



Je n’accepterais pas 50 CHF sans aucune raison.  

Si vous perdiez tout votre argent demain, que feriez-vous ?



J’ai perdu beaucoup d’argent dans ma vie, et j’en ai aussi gagné beaucoup à certains moments. J’ai appris que l’argent va et vient. Traitez l’argent avec respect mais aussi avec une certaine arrogance – et il vous suivra et viendra à vous comme si vous étiez un aimant à argent. Mais la seule règle à suivre – qui est valable pour moi en tout cas : Ne laissez pas l’argent prendre le contrôle de votre vie – sinon il vous mangera tout cru et vous recrachera ensuite, sans valeur et complètement brisé. 

Pour en revenir à votre question – si je perdais tout mon argent demain, je hausserais les épaules et passerais à autre chose. Le jour, la semaine, l’année suivante – il décidera de revenir et de me retrouver. 

À votre avis, existe-t-il une sorte de conception suisse de la richesse ? Si oui, pensez-vous qu’elle soit bonne ou qu’elle doive être redéfinie ? 



Pour les Suisses, la richesse est encore principalement définie par l’argent, et c’est un sujet sérieux.  

Vous avez peut-être déjà entendu dire que nous sommes plutôt doués avec l’argent – En effet, nous sommes un pays économiquement riche, après tout. Mais la vérité est que les Suisses ne savent pas seulement comment gérer leurs finances – ils y pensent de différentes manières, en fonction de la situation et de l’endroit où ils ont grandi. La première est le prestige et le pouvoir : les gens veulent simplement être riches pour leur propre bien. La deuxième est la sécurité : les gens veulent économiser autant d’argent que possible pour pouvoir vivre confortablement. Et enfin, la troisième est la finalité : les gens veulent s’assurer que leur argent sert à quelque chose de précis, comme le remboursement d’une dette ou le financement d’un projet. 

Les différentes régions de Suisse parlent des langues différentes, et les attitudes sont donc très différentes dans chaque région. Les différences de perception se traduisent aussi linguistiquement : en français on emploie souvent la phrase « Gagner de l’argent », qui fait penser à une conquête, un combat. En allemand on dira « Geld verdienen », qui sous-tend plutôt une notion de mérite. Et enfin en italien, on utilisera souvent « Fare soldi », « faire de l’argent ». 


Ainsi, vous voyez que la façon dont nous comprenons l’argent – est différente. 

Mais si l’on considère la Suisse dans son ensemble – nous avons bien réussi à maintenir l’équilibre entre les trois attitudes. Nous sommes l’un des pays les plus riches au monde sur le plan économique. En creusant plus profondément, je pense qu’une approche moins sérieuse de l’argent et de la richesse nous aiderait à être une société plus heureuse. 

La définition de la richesse est encore trop étroite. La richesse est un mot si riche, nous l’utilisons beaucoup trop peu et peinons à reconnaitre sa véritable beauté. La richesse égale l’argent est la définition normale – mais comme je l’ai mentionné – la richesse va au-delà de l’argent.


Quelle est la chose qui vous irrite dans la conversation autour de la richesse ?  



C’est ce qui précède. La définition de la richesse est encore trop étroite. La richesse est un mot si riche, nous l’utilisons beaucoup trop peu et peinons à reconnaitre sa véritable beauté. La richesse égale l’argent est la définition normale – mais comme je l’ai mentionné – la richesse va au-delà de l’argent. Il y a encore beaucoup de place pour faire évoluer les mentalités. 

Qu’auriez-vous aimé savoir sur l’argent et la richesse il y a 10 ans ? 



J’aurais aimé suivre mes propres conseils. Traitez l’argent avec respect et il vous suivra. Je ne me suis jamais vraiment soucié de l’argent, j’ai ignoré ses tentatives de flirt avec moi, et je ne lui ai donc pas accordé le foyer qu’il méritait. Concrètement : je ne comprenais pas le concept d’investissement il y a 10 ans. Si l’on parle de richesse au sens large, je pense avoir fait du bon travail. Je me considère aujourd’hui comme étant riche au-delà de l’argent ! 

Que souhaiteriez-vous que chaque enfant apprenne à l’école sur la richesse ? 



Je souhaiterais que les enfants soient mieux éduqués sur l’ensemble du sujet. L’argent, les finances personnelles, la quête du bonheur, etc. C’est un sujet qui est encore totalement négligé dans les premières années – mais il pourrait avoir tellement d’impact sur la façon dont une société vit et est façonnée ! 

Merci beaucoup ! 

***

Avis de non-responsabilité :
Alpian lancera ses services peu après l’entrée en vigueur de sa licence bancaire et sera disponible pour le public au troisième trimestre de 2022. 
Le contenu de toute publication sur ce site web est uniquement destiné à des fins d’information.

À propos de l'auteur

Lilli est une stratège créative et rédactrice basée à Berlin. Elle a créé des campagnes et des stratégies pour des marques telles que Mercedes-Benz, Volkswagen et Jägermeister. Quand elle ne lit pas, elle entraîne ses deux chats léopards fous. Elle a rejoint l’équipe d’i-vest en 2021 en tant que rédactrice et éditrice.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience.